À propos

« Frigousse » : substantif féminin populaire qui signifie « bonne chère ». — D’où le verbe « frigousser », « faire la cuisine ».

Ils se trouvaient tous joliment vengés des anciennes manières de la Banban de la boutique bleue, des gueuletons, et du reste. C’était trop réussi, ça prouvait où conduisait l’amour de la frigousse. Au rancart les gourmandes ! — Emile ZolaL’assommoir.

 

photo

Hello there! Moi c’est Marie, j’ai 26 ans et vous l’aurez compris, j’aime cuisiner. Manger, aussi, cela va sans dire. Il y a beaucoup de choses qui me tiennent particulièrement à cœur dans la vie, et si je devais dresser un rapide portrait de moi à la manière d’Amélie Poulain, dans les grandes lignes, ça pourrait donner ça :

J’aime :

Radiohead, l’odeur du café le matin, Haruki Murakami, les causes environnementales et animales, les langues étrangères, le vin biodynamique, Charlie Chaplin, le jusqu’au-boutisme, Maurice Ravel, Breaking Bad, J.K. Rowling, les framboises, Paul Watson, l’investissement et l’engagement personnels, la nature, Léonard de Vinci, les graines, la vie sauvage… Et encore voyager, découvrir, échanger, partager, apprendre, rêver…

J’aime pas :

Le gaspillage, le rap français, la condescendance, la moutarde allemande, la politique globale et l’économie capitaliste contemporaines, Monsanto, le maquillage, le lobbyisme, l’industrie agro-alimentaire et TOUT ce qu’elle implique, l’individualisme, le nucléaire, la suffisance, les laboratoires pharmaceutiques, l’absence de curiosité et d’ouverture…

 

IMGP3677

 

Dans ma cuisine idéale, il n’y a aucun produit fini/industriel, très peu voire pas d’aliments carnés, mais beaucoup de fruits et légumes bios et de saison, de céréales, de légumineuses, ainsi que quelques produits animaux (même si je dois dire qu’à titre personnel, je tends aujourd’hui vers le véganisme), exclusivement issus des circuits courts (œufs et produits laitiers de petites fermes locales familiales sinon rien). Ma religion, c’est le fait-maison, et surtout une consommation raisonnable : des portions en quantité adaptée et aux repas, sans grignotage intempestif (je voue une haine viscérale à notre société du tout consommation et à son rapport malsain à la nourriture). Comme le dit si bien l’adage, il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger ! Il s’agit néanmoins d’essayer de faire de chaque repas un moment privilégié, dédié à l’instant présent, à savourer en état de pleine conscience. Cuisiner prend alors tout son sens : se faire plaisir chaque jour, diversifier autant que possible son alimentation, le tout sans excès et sans gaspillage. J’essaie donc de réunir simplicité, goût, variété et découverte, tout en gardant en permanence l’esprit ouvert, afin d’apprendre, de me perfectionner et de dépasser mes limites ! J’aime toutes les cuisines, de tous les horizons, pourvu que les plats aient une âme, une histoire, du goût… qu’ils reflètent en quelque sorte un peu la personne qui les a préparés. La cuisine, c’est vivant ; c’est un art… !

Publicités

2 réflexions sur “À propos

  1. 1. J’adore, et je pèse mes mots, j’adore ton nom de blog. Si je n’avais pas déjà le mien, je choisirais le tien !
    2. J’ai plein de j’aime-et-j’aime-pas en commun avec toi (et également plein de différences, héhé, mais il en faut bien, n’est-ce pas ? Sinon on s’ennuierait terriblement et on n’aurait personne avec qui se disputer).
    3. Conclusion : A bas le maquillage et vive la bonne frigousse (je rêve, mon correcteur automatique ne reconnaît pas le mot frigousse ! La honte). Vivement tes prochaines recettes.

    • Oh je suis tout émue… tes mots me touchent beaucoup !
      Tu sais, j’adore aussi ton nom de blog, ainsi que ton prénom (certainement une réminiscence de la série que j’aimais bien regarder sur canal quand j’étais plus jeune…). Alors ça me fait vraiment drôle que tu écrives ici, après tout le temps que j’ai pu passer à regarder et m’extasier devant tes recettes, tes belles photos et tes chouettes articles (je suis aussi une anglophone passionnée mais n’ai pas ton courage – ni ton talent ! – pour traduire ! Enfin qui sait, peut-être cela viendra-t-il… ?!).
      En tout cas, ton enthousiasme me fait chaud en cœur, merci beaucoup ! Et je reste bien évidemment moi aussi toujours à l’affut de tes actualités gastronomiques… 🙂

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s