Tajine végétarien aux pois chiches et carottes primeur

« Tajine ». Deux syllabes enchanteresses qui suffisent à convoquer et ébranler tous les sens. Préparer, puis partager un tajine constitue pour moi un véritable voyage à travers des goûts, des saveurs, des parfums, des textures, des consistances. C’est une invitation à la création, à la réinvention et à l’interprétation, le terme « tajine » désignant d’abord le plat traditionnel en terre cuite avant de qualifier, par métonymie, le contenu du plat en lui-même. À la viande, au poisson ou végétarien, salé ou sucré-salé, le tajine est déclinable à souhait et la méthode est la même : une cuisson longue et à feu doux, à l’étouffée et à la vapeur d’eau qui va permettre aux différents ingrédients de « confire » et de bien s’imprégner des épices, arômes et saveurs divers.

Merci Darya de m’avoir insufflé cette subite envie de tajine ! Je l’ai voulu végétarien et d’inspiration marocaine cette fois-ci, mais le prochain sera certainement carné ou marin ‑ et j’aimerais bien trouver des courgettes au marché !

IMG_0957
Tajine végétarien aux pois chiches et carottes primeur

Pour 4-5 personnes, à servir en accompagnement

Mélange d’épices :
– 1/2 c.à.c. de safran en poudre + une pincée de filaments
– 2 cm de gingembre frais (tout à fait facultatif car la cuisine marocaine privilégie l’emploi d’épices moulues, mais moi j’aime trop ça et pour une fois, j’en avais sous la main !) + 1/2 c.à.c. de gingembre moulu
– 1 c.à.c. de cumin moulu + 1/2 c.à.c. de graines de cumin
– 1/2 c.à.c. de cannelle moulue
– 1 c.à.c. de feuilles de coriandre séchées (à défaut de coriandre fraîche, pour ma part) + 1/2 c.à.c. de graines de coriandre
– 1/2 c.à.c. de paprika fort moulu

Légumes :
– 200g de pois chiches secs
– 1 bel oignon
– 1 petit piment oiseau (s’en passer si vous servez le tajine avec de la harissa)
– 4 carottes primeur

– 1 c.à.s. d’huile d’olive de bonne qualité
– 500 mL de bouillon de légumes (maison pour moi)
– 3 c.à.s. de pulpe de tomates de bonne qualité
– 1 c.à.c. de sel de Guérande + poivre à convenance
– Quelques pluches de persil ou de coriandre fraîche pour le service

La veille, faire tremper les pois chiches secs dans un grand volume d’eau froide avec une c.à.c. de bicarbonate de soude.

Le jour J, faire cuire les pois chiches dans une grande quantité d’eau bouillante salée pendant une heure et demie.

Pendant ce temps, apprêter les légumes : éplucher les carottes et les couper en dés, éplucher et ciseler l’oignon, peler et râper le gingembre frais, hacher et épépiner le piment.

Lorsque les pois chiches sont cuits, les égoutter puis les réserver. Dans un plat à tajine, ou à défaut dans une grande cocotte, faire revenir le gingembre frais râpé avec l’oignon et le piment oiseau dans l’huile d’olive à feu moyen pendant quelques minutes. Ajouter le mélange d’épices, les faire revenir pendant 2 minutes avant d’ajouter les carottes, puis la pulpe de tomates, le bouillon et les pois chiches. Lorsque le tout est arrivé à ébullition, saler, poivrer, baisser le feu et couvrir. Laisser mijoter au moins une heure à feu doux en remuant de temps en temps. Si la sauce n’a pas assez épaissi entre temps, retirer le couvercle du plat et augmenter le feu jusqu’à obtenir la consistance désirée.

Servir bien chaud, parsemé de pluches de coriandre ou de persil, avec par exemple pour un plat 100% végétarien,

○ de la semoule de couscous :

IMG_0966

○ ou, pour les carnivores irréductibles, des boulettes de viande maison :

IMG_0949

Publicités

2 réflexions sur “Tajine végétarien aux pois chiches et carottes primeur

  1. Ben dis-donc, je ne me souviens pas d’avoir parlé tajine avec toi (ou alors tu parles de la fois où on a parlé tajine de poisson ?) mais en tout cas, il a l’air fantastique ton petit tajine aux pois chiches. De toutes façons, dès que je vois les mots pois et chiches ensemble, je sais que je vais aimer ! Avec des carottes fondantes ça doit être délicieux. Quant aux courgettes, j’en ai trouvé au marché samedi dernier et commandé chez le producteur local pour la semaine prochaine, donc si ce n’est pas pour maintenant par chez toi, c’est forcément pour bientôt ! (tu es dans quel coin de l’Auvergne si ce n’est pas indiscret ? J’y allais très souvent à une époque, et j’adore cette région).

    • Oui, je parlais du tajine de poisson ! Il ne m’en fallait pas plus pour avoir tout d’un coup envie de tajine… Héhé, moi aussi je suis dingue des pois chiches, et s’ils ne nécessitaient pas autant de temps de trempage, j’en mangerais encore plus souvent ! Effectivement en tout cas, l’alliance carottes-épices-pois chiches fonctionne très bien, ce fut bien bon.
      Je croise les doigts pour les courgettes, on verra ça demain (le marché local et bio près de chez moi, c’est tous les vendredis). Alors oui, à propos, j’habite Clermont-Ferrand. Je ne suis pas auvergnate d’origine, mais absolument conquise par la région et son terroir riche et fertile !

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s